Dès 2 ans

Saint-Martin d’Hères en scène s’empare à bras le corps de la jeunesse, prise dans son sens large, des tout-petits dès 2 ans aux lycéens.

La saison culturelle 2022-2023 affiche ainsi une vingtaine de propositions variées : théâtre, musique classique, spectacle musical, musique, conte, danse contemporaine, ciné-concert et hip-hop bien sûr avec le hip-hop festival en début d’année civile.

Un parcours « Information/désinformation » s’insère dans le programme avec trois propositions qui ont forcément retenu notre attention de journaliste et dont le thème questionne notre société actuelle. Si le sujet de la désinformation est parfois ardu à aborder, les artistes, souvent fins observateurs, rendent accessibles le propos.

Premier de ces trois rendez-vous : « La Vérité » de la Mythique compagnie. Cette conférence théâtralisée, accessible dès 12 ans, aborde le sujet des fake news et des théories du complot et essaie de vous entraîner dans «l’art» de la manipulation. « La Vérité » est jouée samedi 15 octobre et dimanche 16 octobre 2022 en co-accueil avec La Rampe, La Tracé et L’Hexagone dans le cadre de la biennale Arts & Sciences Expérimenta. « La Vérité sera aussi proposée le 18 novembre à Grenoble dans le cadre du festival FITA (festival international de Théâtre Action). 

Deuxième rendez-vous : « Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois » de la Cie Légendes urbaines (dès 13 ans). Le dispositif scénique élaboré intègre l’image vidéo et le reportage télévisuel. Le sujet ? La banlieue et une certaine vision de celle-ci, celle d’un mythe médiatique construit dès les années 80 montrant les quartiers populaires comme des lieux « dangereux  » ou « désœuvrés ». L’objectif de la compagnie est de déconstruire ces lieux communs qui persistent.

« Porkopolis » est une création de la Cie Traversant 3 (dès 12 ans). Le metteur en scène, Clément Arnaud adapte le roman de George Orwell, « La ferme des animaux » et a confié l’écriture à Marilyn Mattei. L’histoire revient sur la Ferme du Manoir où les animaux ont renversé le fermier et décident de créer un monde nouveau où tous seront libres, égaux et fraternels. Mais dans cette cité idéale quelque chose ne tourne pas rond. « La seconde partie du roman m’intéresse, explique-t-il. Car si la plupart des théories du complot répandues aujourd’hui sont relativement inoffensives dans ce qu’elles affirment, ce sont en revanche les conséquences que de telles affirmations peuvent avoir sur le long terme qui sont inquiétantes ; la remise en cause de la science ou la défiance envers la médecine moderne en sont des exemples ».

https://culture.saintmartindheres.fr/sortir/programmation-heure-bleue/

S'abonner à la newsletter de Minizou

TPL_BACKTOTOP