Dès 2 ans

Fort de son succès, le festival de marionnettes « Les P’tits Géants », organisé par l’Amphi de Pont-de-Claix revient du 20 au 29 octobre 2021 avec des 6 spectacles, chacun avec son univers bien spécifiques.

Le festival s’ouvre sur « Même les lions » de la compagnie Traversant 3 (dès 8 ans) mercredi 20 octobre 2021. Dans une forme théâtrale à mi-chemin entre théâtre et cinéma d'animation, «Même les lions » évoque l’adolescence, quand le regard des autres devient le seul moyen de se définir. 

Faites ensuite un saut dans le temps avec « Le gaine park » de la compagnie le Montreur (dès 5 ans) samedi 23 octobre.  

Cette installation-spectacle est en effet un « paléo-site de marionnettes préhistoriques » qui décuple l’imagination des spectateurs en passant tout simplement par le jeu primitif. »

« Le grand voyage de l’homme petit » de la cie En bonne compagnie  (dès 5 ans) est joué lundi 25 octobre. Ce spectacle de théâtre d’objet raconte l'histoire d'une différence, de l'acceptation de l'autre, de la difficulté à vivre dans un monde hostile.

Place ensuite à au théâtre d’ombres et marionnettes avec « Le bateau » de la compagnie Rêveries mobiles (de 2 à 6 ans) mardi 26 octobre 2021. Partez en voyage dans ce spectacle onirique très intime qui laisse la part belle à l’imaginaire.

« La mort de Don Christobal » de la compagnie Pelélé (dès 5 ans) mercredi 27 octobre est dans un tout autre registre. Cette fois, Don Cristobal est un héros méchant, traître, irresponsable… qui ose -joyeusement- faire toutes ces choses que nous ne nous permettons pas !

« Mooooooooonstres ! » du collectif Label Brut (dès 3 ans) joué jeudi 28 octobre 2021, à invite les monstres qui se réveillent au bord du lit. Le héros de la nuit, interprété par Laurent Fraunié, les tournera en dérision.

Enfin, « ll y a quelque chose de pourri » de la compagnie Elvis Alatac (dès 9 ans) clôt le festival vendredi 29 octobre 2021 résume tout Hamlet de William Shakespeare en 50 minutes grâce au théâtre d’objet : du feu, du sang, de la farine et des pétards envahissent la scène pour souligner la tragédie de l’histoire.

www.pontdeclaix.fr