Dès 4 ans

« Grandir, c’est chouette » est en salle depuis le 20 octobre 2021.

Ce film rassemble 3 courts-métrages autour du thème « Grandir » (comme son nom l’indique !) de 50 minutes. Ils sont présentés par une chouette perchée sur sa branche, personnage récurrent de cette « série » ouverte par « La chouette entre veille et sommeil » (2016), puis par « Les ritournelles de la chouette » (2018) et « La chouette en toque » (2020).

Arnaud Demuynck, producteur et réalisateur de La Chouette du cinéma a réuni « ces trois histoires d’enfants qui ouvrent grand leurs ailes » : « Matilda », « Les bouteilles à la mer » et « Dame saisons ».

« Matilda » réalisé par Irene Iborra & Eduard Puertas (France, Espagne, Belgique – 2018) de   7 minutes est un court-métrage de marionnettes.  Matilda n’arrive pas à dormir et joue avec sa lampe de chevet lorsque l’ampoule saute ! Matilda se retrouve dans le noir, avec ses ombres et ses frayeurs. Grâce à sa lampe de poche et sa témérité, la petite fille se familiarise avec l’obscurité...

« Les Bouteilles à la mer » réalisé par Célia Tocco (France – 2020) de  11 minutes mixte les dessins et l’animation en 2D. Les animaux sont peints de façon très réaliste et poétique tout à la fois. Ce court s’inspire librement de l’album « Les Bouteilles à la mer » de Hubert Ben Kemoun et Olivier Latyk, publié par Flammarion. Le film raconte l’histoire de Théo, un petit garçon, qui vit dans une maison en bord de plage et se sent seul. Dans l’espoir de trouver un compagnon de jeu, il glisse une lettre, à la recherche d’un ami, dans une bouteille qu’il envoie à la mer. La solitude de l’enfant est cependant tout en contraste avec son désir de rencontre et sa course bondissante dans les dunes de sable.

« Dame Saisons » termine la sélection. Réalisé par Célia Tisserant & Arnaud Demuynck (France, Belgique, Suisse – 2020), ce court est légèrement plus long avec ses 30 minutes de longueur. On découvre ici une famille de bûcherons : Gros Pouce et Petit Doigt vivent seules avec leur maman au-dessus d’un village, à l’orée de la forêt. La générosité et la gentillesse de Petit Doigt, qui doit composer avec une grande sœur pas toujours facile, transperce le film. C’est en descendant au fond du vieux puits où elle a laissé tomber son bonnet que cette dernière découvre le monde merveilleux de Dame Saisons. Le film oscille entre réel et imaginaire, et dévoile les personnalités de chacune des deux filles. « Dame Saisons »  est une variation libre autour d’un conte traditionnel.

Le succès des courts de la chouette du cinéma a permis la création d’une collection d’albums papier et numérique ( https://lachouetteducinema.com/).

« Grandir c’est chouette » est distribué par Cinéma Public Films, spécialisée dans le cinéma d’Art et Essai jeune public. « Les Films du Nord », entreprise créée en 1995 par Arnaud Demuynck et Laurence Deydier, s’est concentrée sur la production d’un cinéma d’animation inventif donnant une large part au jeune public.

http://www.cinemapublicfilms.fr/films/grandir_c_est_chouette/