Dès 3 ans

En attendant la neige dévoile cinq films d’animation courts et singuliers, de cinq réalisateurs aux univers graphiques narratifs riches et variés.

Parmi des 5 courts-métrages, deux ont été réalisés dans le cadre de résidence d’artistes étrangers dans les studios de Folimage à Valence ; il s’agit de « Un lynx dans la ville » de Nina Bisiarina (Russie) et « Le Tigre sans rayures » de Raul « Robin » Morales Reyes (Mexique).

Le tigre dans rayure justement ouvre ce programme. Le film de 8 min raconte le long voyage d’un petit tigre à la recherche de rayures qui n’apparaissent malheureusement pas sur son pelage et en fait un être différent des autres.  Les dessins et animations en 2D sur ordinateur sont tous dans des tons ocre et marron avec des personnages tout en douceur et en rondeur. Ce court a reçu de nombreux prix.

L’amusant « Le refuge de l’écureuil » (13 min) de ChaïtaneConversat parle de l’accumulation par une grand-mère de cartons pleins de souvenirs. Tous les mercredis, avec l’aide de ses amies les blattes, elle invente de fabuleux récits pour sa petite-fille. Mais la place vient à manquer. Cette histoire, très originale, avec les blattes comme petits amis ingénieux, rapides et solidaires, parle d’amitié, de liens, et aussi de la difficulté à ne pas laisser enfermer par le passé. Une réussite joyeuse et pleine d’espérance réalisée en papier découpé, peinture, objets, sable et éléments végétaux. Le refuge de l’écureuil a lui aussi été primé.

Le très court « Ticket gagnant », de Svetlana Andrianova, d’une durée de 4 min, en dessins animés sur ordinateur, apporte sa lumière et sa fraîcheur. Dans la ville en pleine agitation, la circulation des voitures s’ajoute à la précipitation des piétons. Personne ne fait attention à un pauvre chien errant… jusqu’au jour où une petite fille pose son regard sur lui ! L’affection le sauve alors de l’indifférence. Tout à la fois léger et lui aussi, plein d’ « humanité » !

Première neige (13 min) de Lenka Ivancíková en marionnettes animées en stop motion, dévoile le périple d’un jeune hérisson, réveillé un peu trop tôt de son hibernation, puis perdu par la tombée des premières neiges.

Un lynx dans la ville de Nina Bisiarina (6 min) clôt le programme. Les dessins animés sur ordinateur mettent en relief un grand lynx coloré dans une ville en noir et blanc et montre toute la facétie de cet animal curieux, qui a quitté sa forêt et l’ennui pour découvrir la ville. Au petit matin, les habitants découvrent cet étrange animal... Court et au sujet décalé, il n’en est pas moins amusant et original.

Sortie le 18 novembre 2020 – 47 minutes - https://www.gebekafilms.com/ - https://www.folimage.fr/