Dès 9 ans

Prix contrechamp du festival international d’Annecy en 2019, « Ailleurs, un voyage aux confins de l’imaginaire » est un film contemplatif et onirique.

Un jeune garçon se réveille suspendu à un arbre après un accident d’avion. Il a atterri sur une île aussi inconnue que fascinante. Un monstre noir et gigantesque le poursuit, l’obligeant à traverser l'île, d’arches de pierre en arches de pierre,  en moto, pour retrouver la civilisation.

Le film est entièrement muet, laissant toute la place à l’image et à la musique. Son réalisateur, le cinéaste letton GintsZilbalodis, en a assuré toute la création, histoire, illustration et composition. Ce choix d’un film contemplatif s’inspire des films japonais. « Je suis très sensible au rythme japonais, plus lent que les films occidentaux. Ils laissent le temps d’observer la nature, de profiter de l’instant, de réfléchir, de ressentir. L’émotion n’est pas guidée exclusivement par la musique ou ce que l’on voit à l’écran, c’est bien plus profond », explique-t-il. Découpé en 4 chapitres, L’oasis interdite, Le lac miroir, le puits aux rêves et le port dans les nuages, le film poétique et surprenant, constitue un ensorcelant voyage, créé par des paysages majestueux, des comportements étranges et des musiques envoûtantes.

En salle le 23 septembre 2020 – 74 min - Distributeur : Septième Factory