Dès 6 ans
Comment Aristide Bergès, industriel papetier de Lancey et son épouse ont-ils connu l’artiste de renommée internationale Alfons Mucha ? Cela reste un mystère. Il n’empêche qu’une longue amitié a lié le célèbre affichiste avec la famille Bergès. Le tchèque Alfons Mucha a même résidé de façon certaine à deux reprises dans la maison Bergès à Lancey. L’histoire est dévoilée dans l’exposition Mucha et les Bergès : une amitié, présentée au musée de la Houille Blanche jusqu’au 16 septembre 2018. « Nous avons volontairement choisi de construire une exposition intimiste », explique Sylvie Vincent, conservatrice du musée départemental. Le visiteur découvrira ainsi certaines œuvres de l’artiste réalisées pour la famille Bergès, lira des lettres échangées, et admirera les affiches réalisées, dont certaines de la célèbre comédienne Sarah Bernhardt, prêtées par la bibliothèque Forney de Paris. Les femmes, au centre de ses compositions, sont auréolées, entourées de motifs végétaux luxuriants, dessinées avec précision, raffinement et élégance. Certes l’exposition temporaire est contrainte par l’espace ; que cela vous donne l’envie d’aller visiter la « chambre de Mucha » de la maison Bergès, avec ses papiers peints « art nouveau » et de découvrir toutes les influences qu’il a laissées sur place.
“Mucha et les Bergès : une amitié“
jusqu’au 16 septembre 2018 - gratuit - www.musee-houille-blanche.fr